- Guichet unique

Le guichet unique ARS est opérationnel depuis le 27 juin 2018 pour les médecins et les infirmiers:
0811 910 009 www.paca.paps.sante.fr mail: ars-paca-dsdp-guichet-unique@ars.sante.fr ARS-PACA-GUICHET-UNIQUE@ars.sante.fr

Il s’agit d’un guichet d’information, d’accompagnement et d’orientation pour l’exercice des professionnels de santé et étudiants. Il s’agit d’une porte d’entrée unique afin de simplifier les démarches administratives des professionnels de santé.

Ce guichet unique est « multi fonctions », c’est-à-dire qu’il pourra orienter :

les demandes relatives à l’installation,
les projets d’exercice coordonné,
les demandes des étudiants et internes (stages hospitaliers et ambulatoires, hébergement)
les demandes de préparation de la retraite (cumul emploi retraite…)
en lien avec les services déjà existants : le service Adeli (ARS), l’assurance maladie, les ordres professionnels, l’URSSAF; la CARMF, la CARPIMKO, ainsi que les universités, les représentants des professionnels (URPS, syndicats et représentations professionnelles et étudiants), la MSA, les collectivités territoriales (régionale, départementales et locales) et la préfecture…

Lorsque la demande le nécessite, le professionnel de santé est reçu à la délégation départementale dont il dépend en présence des partenaires souhaités.

Voir les commentaires

- Arnaque: encore une! sur le RGPD

Depuis 48 heures nous avons été alerté par des conseils départementaux que des médecins recevaient par mail ou téléphone des propositions, moyennant rétribution, d’un « kit de mise en conformité » avec le RGPD.

Parfois, le démarcheur s’est présenté comme agissant au nom de la CNIL, que nous avons alertée immédiatement.

La CNIL rappelle qu’elle a communiqué début mai au sujet de sociétés promettant de manière peu scrupuleuse une mise en conformité « clé en main » au RGPD : https://www.cnil.fr/fr/vigilance-mise-en-conformite-rgpd

Elle nous indique qu’avant toute souscription ou paiement d’une prestation, il convient de se renseigner sur internet à propos de la société en question. En cas de doute, la CNIL recommande de la contacter au 01 53 73 22 22.

Si un médecin a souscrit les services d’une société et payé le prix demandé, il lui est possible, après avoir procédé aux vérifications sur internet et auprès de la CNIL, de déposer plainte auprès de la gendarmerie ou du commissariat, en particulier si le démarcheur s’est indûment présenté comme membre de la CNIL. Tout démarchage ne doit cependant pas être considéré comme illégal, des sociétés privées pouvant proposer des services de conseil en la matière.

S’agissant de la mise en conformité au RGPD par les médecins, la CNIL et le CNOM vont publier un guide commun courant juin, comme vous en aviez été informé.

Vous trouverez les conseil de marche à suivre en attente dans le lien : https://www.conseil-national.medecin.fr/node/2752.

Voir les commentaires

- Une aide pour vos patients et pour vous: les ASSOCIATIONS !!

– L’ADIR (Association pour le Développement d’Institutions de Recours) organise un colloque le 10/11/18 et nous aurions souhaité communiquer l’information sur le site de l’Ordre des médecins.

– L’association VOCAL (Vie Optimisée après Chirurgie d’Ablation du Larynx) vient d’être créée.
VOCAL

– L’association BPCO VAR (maladies obstructives des bronches) a pour objectifs:
d’éduquer le patient à sa maladie et au maintien de ses acquis
de prévenir, dépister et combattre les maladies obstructives des bronches
d’informer et former pour lutter contre ces maladies, les patients, le public et les professionnels de santé
de développer et soutenir des initiatives, actions, études et projets qui visent à améliorer la prise en charge individuelle et collective de ce type de maladies
d’aider à la recherche en santé publique et en pharmaco-économie.
Contact: secrétariat 06 99 31 13 68 mail bpcovar@gmail.com
BPCO Var

– L’association Alzheimer Aidants Var propose des séances d’information et de sensibilisation et des formules originales
Alzheimer Aidants Var

Voir les commentaires

- Dis, Doc’, t’as ton Doc’ ?

Une campagne qui prend soin de ceux qui soignent!!

L’auto-diagnostic et l’auto-médication, ce n’est pas bon, même pour les médecins ! Le choix d’un médecin généraliste personnel est important pour votre santé et la qualité des soins.

La campagne nationale « Dis, Doc’, t’as ton Doc’ ? »  qui  s’inscrit dans la stratégie nationale de la qualité de vie au travail est lancée pour faire évoluer le modèle culturel des médecins !
Inciter les praticiens à choisir volontairement, pour eux-mêmes, un médecin personnel dès la période de Formation Médicale Initiale et durant toute leur carrière,
Réduire l’auto-diagnostic et l’auto-médication.
Valoriser le rôle et la place du médecin spécialiste en médecine générale pour leur suivi médical.
En France, 80% des médecins n’ont pas de médecin traitant personnel. Au prétexte, qu’on pourrait penser légitime, qu’ils seraient les mieux placés pour leur propre suivi, ils privilégient auto-diagnostic et automédication ou recherchent trop souvent un conseil rapide, « entre deux portes »… parfois trop tard !
Ce constat alarmant a conduit la Commission Santé du Médecin Anesthésiste Réanimateur au Travail  à initier une campagne de sensibilisation durable auprès de l’ensemble des médecins exerçant en France.
Acteurs institutionnels ou praticiens, tous les acteurs de santé pourront durablement porter la campagne nationale « Dis, Doc’, t’as ton Doc’ ? » pour contrer la pratique et les effets néfastes de l’auto-diagnostic, de l’automédication et des consultations trop tardives.
Objectif 2027 : un suivi médical pour 100 % des médecins !

Voir les commentaires